Go Back

Recette confiture de figues, sans ajout de pectine

Recette de la confiture de figues classique, sans ajout de pectine industrielle. Seulement 3 ingrédients : figues, sucre et jus de citron. Environ 20 minutes de cuisson.
Temps de préparation10 min
Temps de cuisson20 min
Temps de macération12 h
Type de plat: Conserves
Cuisine: Française
Keyword: confiture, figues

Equipment

  • 4 petits pots à confiture (1 tasse | 250 ml | 25 cl chacun) ou 1 gros pot de conserve d’1 litre
  • 1 écumoire
  • 1 cocotte à fond épais ou 1 bassine à confiture
  • 1 thermomètre pour confiture ou 1 assiette froide
  • 1 entonnoir à confiture (facultatif)

Ingrédients

  • 1 kg de figues fraîche équeutées poids après équeutage, voir notes
  • 700 g de sucre jusqu’à 1 kg pour les confitures classiques
  • Le jus d’1 gros citron 4 cuillerées à soupe | 60 ml | 6 cl

Instructions

Préparez les figues :

  • Lavez rapidement, équeutez et coupez les figues en morceaux.

Laissez macérer les figues :

  • Cette étape n’est pas obligatoire, mais recommandée.
  • Dans une cocotte à fond épais ou un bol, mettez : les figues en morceaux, le sucre et le jus de citron.
  • Mélangez bien le tout.
  • Couvrez et laissez macérer quelques heures ou, de préférence, toute la nuit.

Cuisson de la confiture de figues :

  • Le lendemain, mettez une assiette au congélateur (pour vérifier la cuisson de la confiture, si vous n’avez pas de thermomètre).
  • Portez la cocotte contenant les figues macérées sur le feu et faites bouillir. Laissez cuire une vingtaine de minutes.

Pour savoir si la confiture est cuite :

  • Pour savoir si votre confiture de figues est prise, 2 méthodes :
  • Si vous avez un thermomètre, il doit indiquer 105 °C | 220°F.
  • Sinon, faites le test de l’assiette froide : versez une goutte de la préparation dans l’assiette froide. Inclinez l’assiette. Si la confiture fige, elle est prise. Sinon, prolongez de quelques minutes et refaites le test.

Ecumez :

  • Ecumez soigneusement à l’aide d’une écumoire (et rapidement) en fin de cuisson. HORS DU FEU.

Mettez en pot :

  • Versez la confiture encore bouillante dans les pots en utilisant une louche.
  • Nettoyez les bords (si vous avez un entonnoir à confiture, vous éviterez de salir les bords des pots).
  • Fermez les pots et retournez-les à l’envers. Laissez-les refroidir ainsi.
  • Une fois refroidis, retournez vos pots et rangez-les dans votre placard. Vous pouvez les conserver jusqu'à 1 an. Une fois un pot ouvert, gardez-le au réfrigérateur.

Notes

LES FIGUES :

Il faut choisir des figues fraîches, mûres mais pas trop. Et pas abîmées. Sachant que plus les fruits sont mûrs moins il y a de pectine
Comme les figues sont pauvres en pectine (nécessaire à la prise de la confiture), il est préférable de les couper en morceaux que de les laisser entières. Ainsi, la pectine sera libérée plus facilement et plus rapidement de l’intérieur des fruits. Et avec l’aide du sucre et du jus de citron, la confiture atteindra le point de gélification en moins de temps de cuisson.
Vous pouvez utiliser des figues congelées. Suivez la même recette.

MACERATION :

Il est préférable de laisser macérer les figues avec le sucre et le jus de citron : même raison que ci-dessus, libérer plus rapidement la pectine. Et en plus, ça fait dissoudre le sucre. Lors de la cuisson, il n’accrochera pas à la cocotte.

LE SUCRE :

Sert pour la gélification et aussi la conservation.

LE JUS DE CITRON :

Important pour la gélification, la conservation, le goût et pour garder la couleur des fruits.

L’ECUME :

Les confitures que vous conservez longtemps risquent de moisir si vous n'écumez pas. Pour les fruits pauvres en pectines, comme la figue, le bon moment d’écumer n’est pas en cours de cuisson mais à la fin (une fois la confiture cuite). Pourquoi ? Parce que l’écume contient de la pectine.

VARIANTES :

Pour des confitures de figues originales, mélangez les figues avec d’autres fruits. Pour parfumer : la vanille est l'arôme classique : 1 gousse de vanille fendue en deux, ajoutée en même temps que le sucre et le jus de citron. Et n’hésitez pas à expérimenter avec des épices et des herbes aromatiques.